Actualités

La force féminine

Question


(extraite de la conférence du 16 février 2005)


À Milan au musée Santa Maria Delle Grazie sont exposés les œuvres de Léonard de Vinci. Le tableau représentant la Cène de Jésus révèlerait un secret que le Vatican cherche à étouffer depuis plusieurs siècles. Sur le tableau on aperçoit sur la droite de Jésus Marie Madeleine. Pourquoi le Vatican garde t'il cela en secret ? Qui était Marie Madeleine et quel était son rôle auprès de Jésus ? N'a-t-on pas sous estimé le rôle de la femme, notamment les religions et cela depuis l'époque des pharaons...? Avec sa sensibilité, son intuition, elle contribue à l'évolution de l'humanité...

 

Réponse - Message


La Force Féminine dans son intuitivité et sa sensibilité est une clé de l'évolution,

une clé importante car elle transmet,

Elle transmet LA VIE.


Elle transmet au-delà de la vie,

dans la liaison permanente que lui permet cette intuition profonde, reliée à LA DIVINITÉ FÉMININE.


Elle permet la diffusion de LA FORCE DE LA VIE, l'éducation.


Elle permet en toute circonstance toutes les affinités reliées au plan céleste.

C'est le rôle de la Force Féminine en particulier liée à la femme, à la conception.


Cette liaison est devenue très petite aujourd'hui, prenant un aspect publicitaire.

Elle est devenue un symbole plus destructeur que constructeur,

avec l'appui de tous les points d'émergence, de tout ce qui se voit et de ce qui ne se voit pas.


Pour redresser l'évolution, pour que l'humanité s'implante,

il faut que les femmes en particulier comprennent profondément, dans leur cœur,

la véritable notion de la Vie.


Mais il faut également que les hommes, dans leur partie sensible et féminine,

dans la partie intuitive que chacun développe,

rejoignent le travail de développement complet de liaison totale avec LES PLANS DE LUMIÈRE.


C'est l'intuition proprement dite qui rejoint LES PLANS CÉLESTES,

c'est la pensée dans sa force active,

et tant que l'humanité n'aura pas compris, remis à sa place LES FORCES DE VIE

elle restera sous la pénombre, elle restera dans la défectuosité de la vie.


Jésus connaissait parfaitement ce plan féminin. Tous les initiés le connaissent.

Il a transmis l'amour à sa façon, à la façon dont il savait aimer.


Que ce soit l'humanité entière, que ce soit ses disciples, que ce soit Marie-Madeleine, Marthe ou Marie, tous avaient la place qu'ils devaient avoir en lui-même, tous ont participé à l'aider, à accomplir sa tâche jusqu'au bout.


Quels que soient les obstacles, et aujourd'hui quel que soit ce qui n'est pas diffusé.

Peu importe les paroles, seuls les actes sont nécessaires à la vie, seul cela compte dans

le cœur des hommes, et la notion féminine peut être remise en place.


Que ce soit Marie-Madeleine, que ce soit Marie ou n'importe quelle femme du Monde,

la nécessité est d'être, de transmettre,

et que la liaison se remette en place

dans tous les aspects DE SÉRÉNITÉ, D'AMOUR et DE PAIX. »

 

 

Ajouter un commentaire